La 21ème édition du Festival Seine Lectures a pris fin plus tôt que prévu, nous vous remercions d’avoir participé aux animations qui ont eu lieu !

 

Nous avons décidé, lorsque la situation sera redevenue correcte, de mettre en place un mini festival « déconfiné » afin de présenter les 5 lectures annulées, début 2021. Alors, restez à l’affut !


Anneville Ambourville - Berville : Boris VIAN à l’honneur !

 

À l'occasion du 100ème anniversaire de Boris VIAN, des collégiens et adultes se sont succédé pour présenter des lectures diverses.

Le Théâtre Musical Coulisses quant à lui a mis des poèmes en musique avec Henry DUBOS, Tania DUBOS et Élisabeth TOUCHARD.

 

Le public a été conquis par cette activité innovante (d'une durée de 3 heures 30 !) qui s'est terminé un apéro dinatoire. Pas moins de 30 personnes ont participé à cette intervention où des seniors sont venus pour s'évader durant cette période particulière avec la promesse de revenir. 


 Yvetot : En vieillissant, les hommes pleurent.

 

Avec 30 personnes présentes, pour une intervention d'une heure dix, les personnes ont pu apprécier les textes lus d'une tout autre façon. En surprise, le comédien havrais, Olivier SALADIN est venu pour faire la lecture.


Routot : Quand on vous aime comme ça.

 

La compagnie Une chambre à soi représentée par deux comédiens, l’une chantait et lisait accompagnées d'un musicien. Deux poupées les ont accompagnés dans le récit d’histoires d’amour et de désamour qui n’arrivent pas qu’aux autres.

Une prestation époustouflante s’est déroulée avec Hélène Francisci et Vincent Bernard, accompagné de leurs deux marionnettes, qui ont su ravir le public qui a demandé quelques chansons en plus !

 

Avec 26 personnes au rendez-vous, le public a été ravi par cette soirée où des échanges amicaux ont eu lieu autour du pot de l’amitié. 


Trouville La Haute : Voyage avec un forain.

 

 

Monsieur Papillon a proposé une évolution dans les textes lus qui a su susciter une réflexion sur la société de consommation et le retour à l'essentiel en faisant la lecture du Texte de Jean Giono, L'homme qui parlait des arbres après "trop" de Jean-Louis FOURNIER et "heureux les Heureux" de Yasmina REZA.  Des réflexions qui ont été appréciées par le public. Une première séance avait été adaptée pour les petits lecteurs et a suscité de la curiosité et du rire avec une assemblée détendue. 



Vous pouvez également retrouver toutes nos anciennes éditions du Festival Lecture à Voix Hautes dans nos programmes :